parlez@mariochenart.com
514-574-1533

Carnet du pédagogue

La magie du binôme

L’une des astuces créatives les plus utiles dans mon baluchon repose sur le concept du binôme.

Le «binôme imaginatif», tel que formulé par Gianni Rodari, est le fruit d’un couple, une paire de mots, dont chaque élément est suffisamment distant de l’autre pour que le rapprochement soit surprenant, et fasse appel à l’imagination. En chanson, on peut s’illustrer:

Le croque mort à coulisse (Lelièvre)
Le poinçonneur des lilas (Gainsbourg)

Souvent, en création collective, le fait de rallier l’ensemble d’un groupe derrière une idée représente un défi accentué par la contrainte de temps. C’est le cas lorsque, par exemple, après avoir invité au vote une classe divisée sur le sujet à choisir, aucun thème ne parvient à la rallier la majorité et qu’on se retrouve avec deux sujets et des groupes campés. Dans un cas récent, j’avais les filles qui votaient pour «tristesse», et les garçons qui voulaient traiter de «guerre». J’ai proposé «la triste guerre» et tous ont pu se mettre en marche. D’accord, ces thèmes étaient plutôt compatibles, mais l’heureux résultat est que le texte a atteint la sélection Jamais trop tôt.

Depuis, je pense au binôme

  • Comme stratégie créative
  • Comme moyen d’éviter la rupture (avec l’idée et avec les autres)
  • Comme moyen de rester en action
    • de cultiver la curiosité
    • de tisser des liens étonnants
    • de donner un jouet au mental (qui pensait s’en sauver!)
    • et d’avancer avec foi vers l’inconnu

Signature_Mario